Biographie Version imprimable

Je vous conte mon histoire ...

Photo Dominique BreauAssez jeune, je suis fan fini d’Yvon Deschamps. J'apprends ses monologues par cœur tout en rêvant de me retrouver sur scène avec son univers. Je le fais une fois autour de 1986 dans le cadre du festival  western de St-Isidore au Nouveau-Brunswick. Je découvre alors que j’aime être sur scène et parler au monde qui suit religieusement ce que je dis et rit de bon cœur! En quittant la scène, je souhaite revivre à l'infini ce bonheur partagé. 

Pour ce faire, je remonte sur scène par le biais de la musique avec le groupe Les Frotteux d’Bottes du Nouveau-Brunswick. Je chante et je conte tout en faisant le comique entre les pièces. Dix années plus loin je désire fermement trouver ma niche dans le monde du spectacle, mais pas comme chanteur. C'est le conte qui me rejoint.

À mes débuts, j’apprends tout par cœur, mais très vite je m'aperçois que les meilleurs moments pour le public en salle sont ceux où je déroge du conte appris. Un virage se fait et mon style émerge; raconter avec la fantastique liberté d’improviser sur pleins de choses qui peuvent surgir lors d'une soirée de conte. Je suis un conteur qui chante et qui explore l'humour.

Mon personnage Conteux monte sur la scène du Village Historique Acadien de Caraquet au Nouveau-Brunswick pendant quatorze ans. Conter pour un publique en vacances, toujours de bonne humeur me permet d'explorer aisément l’improvisation en plein spectacle de conte et devient une de mes forces comme artiste.J'entre dans l'univers de l'histoire acadienne, des vieux mots, des accents et cela donne une identité, une direction au personnage Conteux. Je suis toujours flatté et ému quand on me dit que par le biais de mes spectacles, je suis un ambassadeur de l'Acadie.

Lors d'une tournée en France, je réalise que les spectacles de contes marchent beaucoup. Cela me donne le dynamisme de poursuivre et essayer plus fort encore pour percer dans l'univers francophone canadien. En 2004, accompagné de trois musiciens, je promène mes contes au Québec et en Acadie; un concept « party de cuisine ». Plus loin, une récompense : lors d'un festival de conteurs au Québec, je me souviens avoir été profondément ému en entendant Monique Giroux faire l'éloge de mon spectacle à la radio. Tout roule à merveille, ce sur quoi Tourisme Nouveau-Brunswick signe une tournée promotionnelle de deux ans avec le spectacle Conte moi une chanson; une centaine de spectacles dont une cinquantaine avec Jean-François Breau. Belle visibilité pour Conteux!

Peu à peu, voilà que Conteux est de plus en plus en demande. En 2008 alors que je fais route seul, je me classe finaliste à un concours de conteurs en France. Par la suite mes spectacles se promènent au Canada, en France et en Suisse; décrochant au passage bourses et prix : Contact Ouest, Roseq,  Rideau, Gala de la Chanson de Grandby; pour le conte bien sûr! Ce succès me conduit à une tournée pancanadienne de soixante jours et vers le milieu scolaire afin de raconter l'Acadie aux jeunes écoliers.

Mes spectacles de conte avec Conteux continuent de tourner et je suis comblé qu'ils soient appréciés; 22 février 2013, Marie-Josée Boucher pour le Webzine culturel Info-culture.biz :

«Purement jouissif!

Cet excellent conteur à la parlure typique des Acadiens est venu à Québec le jeudi 21 février au Centre d’art La Chapelle nous raconter des anecdotes de la vie de tous les jours et nous chanter ses pétillantes chansons tr

aditionnelles... Il nous a entraîné à répondre à ses chansons, il nous a fait interagir dans ses contes en répétant une formule magique qui réalise tout.

… Il faut avoir de l’aisance, de la substance, du courage et beaucoup de talent pour être seul sur scène et Dominique a tout ça... c’est un torrent d’idées,  il nous parle de travail, des créatures, de l’alcool, des curés, des maîtresses, de la politique déguisée, des poules, de moulin magique etc.

La pertinence de ses thèmes est efficace et nous font crouler de rire ou nous mettent à terre. Orateur habile et charismatique, il fait voyager son public dans le monde des mots, abordant des thèmes d’actualité et révélant ses réflexions de baby boomer.

Vous ne vous ennuierez vraiment pas dans l’univers de Dominique Breau avec l’originalité de ses personnages fabuleux et insensés. Il est capable d’une grande précision de détails, et aussi d’improviser. C’est un mélange de conteur et d’humoriste...

Le public a de toute évidence été conquis. Dominic est magnétique sur scène. »


 

Je suis né à Lavilette, petit village du Nouveau-Brunswick. J'habite toujours cette province, malgré le fait que je suis régulièrement en transit à Montréal étant sous l'aile de l'agence de Pierre Gravel International.

 
 
Suivant >